*** UNE PARTIE DU FORUM N'EST VISIBLE QUE PAR LES MEMBRES INSCRITS ***

risque de cancer et vaporisateur personnel

Presse écrite, vidéos sur le web, partagez l'info.
Répondre
Avatar du membre
ouss
Requin
Requin
Messages : 1080
Enregistré le : 27 août 2017, 15:11
Localisation : Normandie
Je suis : un vapoteur

risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par ouss » 21 oct. 2017, 19:09

petit article du docteur Farsalinos sur une étude faite par ses compatriotes ICI

--> l'étude en question pour les curieux
Image

Avatar du membre
Underscore
Truite
Truite
Messages : 53
Enregistré le : 29 sept. 2017, 21:24
Je suis : un vapoteur

Re: risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par Underscore » 22 oct. 2017, 19:00

Très intéressant :thanks
Je me permets de mettre la traduction des propos de Farsalinos par Jacques Le Houezec sur son FB :
Jacques Le Houezec a écrit :Une nouvelle étude vient de paraître, il faut la disséminer car il y a peu de chance qu'elle fasse les gros titres...

Traduction de la publication du Dr Konstantinos Farsalinos :

Peu de temps après qu'une étude dans Tobacco Control a identifié un risque de cancer très faible associé à la vape par rapport aux cigarettes de tabac, une nouvelle étude par des chercheurs italiens a essayé de calculer le risque de l'exposition à la vapeur par rapport au tabagisme. Les auteurs ont utilisé des mesures de la taille des particules et de la distribution de leur masse; cependant, et contrairement à l'argument scientifiquement erroné selon lequel seul le nombre et la taille des particules sont importants, ils ont calculé le risque en utilisant la composition de l'aérosol et des particules en utilisant les données de la littérature. On a constaté que la vape exposait à des particules environ 100 fois plus élevées (10 μg (PM10)) que le tabac. Les partisans fanatiques de la théorie de la matière particulaire (qui est une interprétation erronée de la science et devrait être considéré comme des ragots plutôt qu'un débat scientifique sérieux) soutiendraient que vaper augmenterait le risque de cancer de 100 fois par rapport au tabagisme. Cependant, l'évaluation minutieuse de la composition en aérosol de la vapeur a montré que le risque de cancer pour les vapoteurs est d'environ 5 ordres de grandeur inférieur à celui du tabagisme. Pour être exact, ils ont identifié un risque de cancer vie entière (ELCR) de 57 000 fois inférieur à celui du tabagisme. Les auteurs développent en disant que: "... l'ELCR évalué pour l'aérosol produit en vapant donne des résultats inférieurs à la limite cible rapportée par l'EPA et l'OMS. En fait, l'OMS fait état d'une ELCR de 1 × 10-5 (dix à la puissance moins 5, soit 0.00001) comme valeur cible (Commission on Environmental Health, 1996), tandis que l'EPA considère qu'une gamme de risque cible de 10-6 à 10-4 (0.0001 à 0.000001) est «sûre et protectrice pour la santé publique», mais "même des risques légèrement supérieurs à 1 × 10-4 peuvent être considérés comme suffisamment protecteurs" dans des conditions spécifiques (EPA, 1991b)."

Je suis certain que cette étude va générer ZERO publicité. Ceci est très commun pour les études montrant quelque chose de positif sur la vape. Après tant d'études publiées au cours des dernières années, les fumeurs croient encore que la vape est pareillement ou plus nocives que le tabagisme. Triste pour la santé publique ...

Avatar du membre
ouss
Requin
Requin
Messages : 1080
Enregistré le : 27 août 2017, 15:11
Localisation : Normandie
Je suis : un vapoteur

Re: risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par ouss » 22 oct. 2017, 19:10

merci pour la trad de J. Le Houezec
Image

Avatar du membre
ONE-TIME
Requin
Requin
Messages : 1735
Enregistré le : 25 août 2017, 18:06
Contact :

Re: risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par ONE-TIME » 22 oct. 2017, 19:54

merci :top

Avatar du membre
Teryen
Murène
Murène
Messages : 437
Enregistré le : 02 sept. 2017, 18:52
Localisation : IDF
Je suis : un vapoteur

Re: risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par Teryen » 22 oct. 2017, 22:11

En fait aussi bien l'original que la traduction ne sont pas très clairs sauf pour les convaincus d'avance amha :oops:

Avatar du membre
Gab91
Espadon
Espadon
Messages : 516
Enregistré le : 02 sept. 2017, 18:57
Je suis : un vapoteur

Re: risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par Gab91 » 22 oct. 2017, 22:58

:)

Avatar du membre
Somaryu
Requin
Requin
Messages : 1283
Enregistré le : 30 août 2017, 22:13
Localisation : Yvelines
Je suis : un vapoteur
Contact :

Re: risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par Somaryu » 22 oct. 2017, 23:05

Les infos sont tout de même là !
Image

Avatar du membre
Underscore
Truite
Truite
Messages : 53
Enregistré le : 29 sept. 2017, 21:24
Je suis : un vapoteur

Re: risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par Underscore » 22 oct. 2017, 23:20

Teryen a écrit :
22 oct. 2017, 22:11
En fait aussi bien l'original que la traduction ne sont pas très clairs sauf pour les convaincus d'avance amha :oops:
Cette étude estime le risque cancérigène de la vape sur le long terme à 57 000 fois moins élevé que celui du tabac. Donc en toute logique on devrait voir sortir rapidement des titre racoleurs du type : «La cigarette électronique : 57000 fois moins cancérigène que la cigarette !»
:ouste

Avatar du membre
ouss
Requin
Requin
Messages : 1080
Enregistré le : 27 août 2017, 15:11
Localisation : Normandie
Je suis : un vapoteur

Re: risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par ouss » 23 oct. 2017, 04:01

les études ne sont pas publiées a l'attention du grand public et sont donc indigestes pour nous autres :cry:

ils ont comparé le risque vie entière vapoteurs VS fumeur
(ne pas oublier que nous avons des décennies de tabac derrière nous)

pour les titres raccoleurs ça risque plutôt de dire qu'ils n'ont pas pris en compte toutes les tailles de particules (même s'ils ont bien précisé pourquoi)
Image

Avatar du membre
Teryen
Murène
Murène
Messages : 437
Enregistré le : 02 sept. 2017, 18:52
Localisation : IDF
Je suis : un vapoteur

Re: risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par Teryen » 23 oct. 2017, 09:17

ouss a écrit :
23 oct. 2017, 04:01
(même s'ils ont bien précisé pourquoi)
Ah bon, tu as vu ça où ? Tu as acheté l'étude ?
Ils font référence dans l'abstract à un modèle ELCR ad hoc sans plus de précision (validé par qui, fait ils consensus ?)
et Farsalino balaye d'un revers de main avec un conditionnel
( Les partisans fanatiques de la théorie de la matière particulaire (qui est une interprétation erronée de la science et devrait être considéré comme des ragots plutôt qu'un débat scientifique sérieux) soutiendraient ...
les arguments des anti. (vape les méchants et diesel les gentils peut être ? j' eu aimé des arguments solides)

Je suis pour la vape, je suis persuadé de sa moindre nocivité (basé sur mon cas personnel donc ce n'est pas une démonstration générale), mais la manière de faire dans ce cas précis, s'assimile pour moi aux manières de faire des anti vape (en faisant appel aux "croyances")
ouss a écrit :
23 oct. 2017, 04:01
pour les titres raccoleurs ça risque plutôt de dire qu'ils n'ont pas pris en compte toutes les tailles de particules
Et oui car 100 fois plus de particules (lesquelles?) et 58000 fois moins de risques (pourquoi ?).
C'est peut être détaillé dans l'étude mais
ouss a écrit :
23 oct. 2017, 04:01
les études ne sont pas publiées a l'attention du grand public et sont donc indigestes pour nous autres :cry:
:roll:

PS : le lundi matin je suis un peu ronchon :oops:

Avatar du membre
taquinaton
Espadon
Espadon
Messages : 775
Enregistré le : 03 sept. 2017, 10:24
Je suis : un vapoteur

Re: risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par taquinaton » 23 oct. 2017, 10:59

Je pense qu'il y a des risques avec la vape.
Je suis convaincu qu'ils sont moindres, mais mes urines puent anormalement depuis que je vape. De plus j' ai toujours soif et je suis obligé de boire bien plus qu' avant la vape.
Coté défenseurs de la vape, cet état de faits qu'on partage tous plus ou moins, est toujours minimisé, pourquoi ?
Pourquoi lors du premier vapexpo, certaines questions gênantes ont elles étaient censurées ?
Comment pourrais je faire confiance à un charlot comme Le Houezec qui osait affirmer à une époque sur un fofo, que nos poumons éliminent sans aucun soucis, des minis bouts de fibre de verre ? Chose qu'il affirmait sous son pseudo sans jamais avoir les couilles de le signer de son vrai nom! Le mec a étudié la nico, pas la médecine. De plus il s' accroche comme une sangsue à son post d'orateur officiel, entre nous et les politiques que pour gagner sa vie. Vous avez dit impartialité ? :mrgreen:
Des charlots comme ça, doit bien y en avoir d' autres qui défendent notre camps
J' aimerai voir passer une étude concernant la déshydratation, et les éventuels effets pervers à longs termes qu'ils vont induirent. Déjà une simple discussion sur çà, faite par nos défenseurs, avec des sommités médicales serait la bienvenue. Je suppose que nos défenseurs n'ont jamais entendu parler de çà :mrgreen: J'ose pas encore imaginer une censure d' éventuels résultats de cette étude, mais j' en suis pas très loin.
Croyez vous vraiment que cette déshydratation sera sans conséquences à longs termes ?
Alors, oui la vape c' est mieux que la clope, pour laquelle nous avons déjà toutes les réponses. Mais j' aimerai qu' enfin les défenseurs de la vape, soient un peu plus objectifs et impartiaux. En l' état actuel, je leur fait pas plus confiance qu' à BT.
Les mecs comme Daudau disent que la vape c' est mieux que la clope, mais que plus rien c' est mieux. Perso je suis entièrement d' accord avec çà. Tout en sachant çà, j' ai choisi la vape sans intention de l' arrêter, après plusieurs tentatives d' arrêts de la clope ratés. J' ai vu une grande amélioration de ma santé depuis. Mais aujourd'hui je pourrais toujours pas amener un non fumeur à vaper, et continuer à me regarder dans une glace
A une époque, la bande à aiduce rameutait toujours ses toutous, pour bouffer toutes personnes, osant poser les questions dérangeantes sur un forum pourtant dit " indépandant " de l' aiduce. Aujourd'hui ce sont eux qui dirigent notre défense :mrgreen:
Nos risques de cancers on est pas prêt de les connaitre! :angel

Avatar du membre
Somaryu
Requin
Requin
Messages : 1283
Enregistré le : 30 août 2017, 22:13
Localisation : Yvelines
Je suis : un vapoteur
Contact :

Re: risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par Somaryu » 23 oct. 2017, 11:24

J'espère me tromper, mais je ne pense pas que l'on découvre avec toutes les données que l'on a, des truc dangereux comparables à la cigarette.
Je pense et là j'espère ne pas me tromper, que la vape restera ad vitam bien moins dangereuse que le tabac.
Après je te rejoins complètement Taqui sur le fait que vaper ne peut qu'être plus nocif que ne respirer de l'air (quoi que sérieusement faut voir quel air tu respire !)
Parce que le gars qui respire des gaz d'échappement all day... il a plus de risque à mon humble avis.
Quand je pense aux risques éventuels de la vape, je regarde 5 minutes toutes les merdes que je respire, mange et bois chaque jour. Et même un activiste engagé qui prend GRAND soins de son corps et fait très attention
a ce qu'il mange n'est pas à l'abris a 100%
Attention, je n'avance pas ici que ce n'est pas grave, mais a mon sens celà n'est qu'un risque parmi tant d'autres, et je ne pense pas que ce soit le pire...
En revanche j'aimerais comme toi avoir de réelles analyses supers objectives, mais alors étendues à tout ce qui entre dans mon organisme... et là attention la flippe !!!!!!!
Image

Avatar du membre
ONE-TIME
Requin
Requin
Messages : 1735
Enregistré le : 25 août 2017, 18:06
Contact :

Re: risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par ONE-TIME » 23 oct. 2017, 11:37

depuis bien longtemps le professeur Jean-François Etter a dit que la vape était mieux que la clope , le seul problème c'est que beaucoup vape des 50 ml voir plus, en 1mg ou 3 de nico donc la consommation explose les personne pense que de vapoter moins de nico c'est bien bah non , si tu vaper 3ml en 20mg , d'après c'est recherche en 10mg il va vaper 6ml en 5 12ml donc en 1mg 60ml , il faut pas baisser la nico en explosant la consommation , 2 eme chose que personne ne parle , les fils résistif la ? et les arômes ?

Avatar du membre
taquinaton
Espadon
Espadon
Messages : 775
Enregistré le : 03 sept. 2017, 10:24
Je suis : un vapoteur

Re: risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par taquinaton » 23 oct. 2017, 12:51

Somaryu a écrit :
23 oct. 2017, 11:24
J'espère me tromper, mais je ne pense pas que l'on découvre avec toutes les données que l'on a, des truc dangereux comparables à la cigarette.
Je pense et là j'espère ne pas me tromper, que la vape restera ad vitam bien moins dangereuse que le tabac.

En revanche j'aimerais comme toi avoir de réelles analyses supers objectives, mais alors étendues à tout ce qui entre dans mon organisme... et là attention la flippe !!!!!!!
Moi je pense que si à très long termes, mais bien entendu pas aussi nombreux.
Tu te trompes pas en disant que la vape sera toujours moins dangereuse. Là c' est pas trop difficile, la clope est quand même le plus gros polluant qui existe. Elle est même devant les risques nucléaire et mocentos :mrgreen:

Mon Laïus a pour but d' expliquer comment cette objectivité, tant à s' éloigner concernant la vape. Ce que je vois me déplait.

Avatar du membre
taquinaton
Espadon
Espadon
Messages : 775
Enregistré le : 03 sept. 2017, 10:24
Je suis : un vapoteur

Re: risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par taquinaton » 23 oct. 2017, 12:53

tonton vape a écrit :
23 oct. 2017, 11:37
le seul problème c'est que beaucoup vape des 50 ml voir plus,
Et oui et avec ces conneries, pour sur que beaucoup auront des problèmes qui seront attribués à toute la vape :cry:

Avatar du membre
Gab91
Espadon
Espadon
Messages : 516
Enregistré le : 02 sept. 2017, 18:57
Je suis : un vapoteur

Re: risque de cancer et vaporisateur personnel

Message par Gab91 » 24 oct. 2017, 17:52

100% sur la même ligne que Teryen.

Je suis certain que la vie extra terrestre existe... quelque part... mais pour autant, je ne vais pas croire le premier allumé qui tombe en extase car une étoile brille (c'est un peu excessif comme analogie mais ça évite les circonvolutions sémantiques :) )

Malheureusement, la tendance est à brandir la moindre étude favorable à l'ecig pour chasser le malin et cracher sur toute étude défavorable à l'ecig pour une petite séance d'onanisme... et oui, je sais, BigT, patati et patata, big Brother également, le moteur à eau et j'en passe :)

Pour finir, c'est tellement léger comme info, que l'on ne sait rien du protocole : quel type liquide ? matos ? etc... comment caractérisent-ils la vapeur produite ?

Répondre